Les étirements en faveur des affaires mais pas des TMS

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les troubles musculo-squelettiques ou TMS sont un facteur
important des demandes de congés et d’indemnisation à l’initiative des
salariés. Chaque année, les congés maladies qui résultent de ces problèmes
coûtent plusieurs millions d’euros à la société. La cause principale des TMS
reste la répétition d’un même mouvement pendant une période de temps
importante.

Apprendre à s’étirer pour prévenir les TMS

Des solutions simples peuvent permettre de réduire de façon
significative les accidents qui résultent des TMS. Par exemple, il  suffit d’inviter les collaborateurs à
s’étirer avant que leur journée commence
afin de chauffer les muscles et les
rendre plus souples donc moins sensibles aux TMS. Ces exercices, nous les
faisons quand nous nous apprêtons à faire une activité sportive. Par contre, avant
de commencer notre journée, nous n’en faisons pas.

risques psuchosociaux au travail

Pourtant, les physiothérapeutes recommandent
ces exercices. L’objectif principal de l’étirement est de maintenir le plein
musculaire et la mobilité articulaire. Avec le temps, les muscles peuvent se raccourcir
du fait d’une mauvaise posture.  Par
conséquent, les activités répétitives provoquent un risque plus élevés de causer des TMS. Ils existent plusieurs sortes d’entrainement qui mettent
l’accent sur différent aspects de la santé des articulations et des muscles de
la mobilité.

Des exercices pour réduire les risques de TMS

Pour commencer, il y a les étirements statiques qui doivent
durer au moins 30 secondes par être efficace sur les muscles. Les étirements
dynamiques sont tout l’inverse. Il faut répéter les mouvements pour chauffer la
zone qui va être sollicitée toute la journée. Les flexions extensions
permettent d’associer les deux, étendre les muscles et chauffer la zone
souhaitée.

Il est recommandé de commencer la journée avec des
étirements. Il prépare le corps et l’esprit à la journée qui va suivre et
permettent la prévention des
TMS
. Dans le cas d’une convalescence, il est également crucial de faire de
bons étirements adaptés pour ne pas aggraver la blessure.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »